Fabriquer son purin maison

Ici, la pépinière vous donne des conseils pour réaliser un purin optimal selon vos besoins.

  • Mettre à tremper les plantes fraichement coupées et finement hachées. Comptez 1Kg de plantes fraiches pour 10L d’eau.
  • Entreposez votre récipient dans un endroit aéré et ombragé, pour éviter que les gastéropodes ou insectes aillent se noyer dans votre préparation, couvrez avec un linge.
  • Venez tous les jours remuer, vous constaterez la remonter des bulles de macérations. Au bout de 10 à 20 jours (selon la température et les plantes utilisées), lorsque vous ne voyez plus ces fameuses « grosses bulles » remonter, c’est que le processus est terminé.
  • Filtrez alors à l’aide d’une passoire une première fois puis avec un linge, une seconde fois.
  • Le purin peut se conserver 1 an à l’abri de l’air et de la lumière. Pour le stocker, privilégiez donc des petits contenants opaques et hermétiques (75cl à 1L). Cela vous permettra d’utiliser des petites quantités tout en conservant dans de bonnes conditions le reste du stock.

Quelles plantes utilisées pour quels usages ?

  • Insectifuge (éloigne les insectes) :  Fougère, Lavande, Tanaisie
  • Insecticide (tue les insectes) : Absinthe, Fougère Aigle, Saponaire
  • Fongicide (tue les champignons) : Absinthe, Bardane, Pissenlit
  • Engrais et stimulant : Absinthe, Bardane, Consoude, Fougère Aigle, Ortie, Petite prêle, Pissenlit, Sureau
  • Répulsif : Sureau